Confort
et Sédation

Le protocole de Rhône Dental Clinic consiste à adapter le type de sédation en plus de l’anesthésie locale pour chaque cas clinique, ainsi que la durée des actes en fonction de l’émotionnel du patient.

Attachés à offrir à nos patients la plus grande qualité de soins avec le maximum de confort, les praticiens de notre clinique sont expérimentés et formés à la prise en charge de la douleur par les protocoles du Dr. Christophe Gachet.

Nos protocoles de sédation sont adaptés en fonction du cas clinique, du profil psychologique et de l’état émotionnel des patients, ainsi que de la complexité et de la durée des actes.

Au-delà d’une heure d’intervention, allant même jusqu’aux protocoles longs correspondant à certaines greffes ou la pose de plusieurs implants à la fois, une sédation individualisée est un facteur de réussite.

Du diagnostic à l’intervention, Rhône Dental Clinic vous garantit ainsi une approche des soins dentaires professionnelle, humaine et personnalisée à la situation de chaque patient, même les plus anxieux .

Soins dentaires à Genève en Suisse

Qu’est-ce que la sédation ?

La Rhône Dental Clinic met à la disposition des patients 5 types d’anesthésies qui correspondent à différents protocoles :

 

1. Anesthésie locale

Anesthésie locale intra-ligamentaire, avec pré-anesthésie du site d’injection (par application d’une pommade anesthésiante ou d’un spray de refroidissement)

Ce procédé d’injection ne se fait pas dans la gencive, mais le long de la racine de la dent, directement dans l’os. Quasiment indolore (grâce à l’usage d’une canule très fine), l’anesthésie intra-ligamentaire a un effet immédiat et ne provoque pas de sensation de lèvre ou langue endormie durant plusieurs heures comme après une anesthésie locale classique.

 2. Anesthésie par protoxyde d’azote et anesthésie

Pour de nombreux patients souffrant de dentophobie, la sédation consciente à l’aide de protoxyde d’azote ou de tranquillisants représente un complément idéal à l’anesthésie locale.

Administration de tranquillisants médicamenteux par voie buccale:

Il s’agit généralement de principes actifs appartenant à la classe des benzodiazepines dont les préparations les plus connues sont le Dormicum® (principe actif: midazolam) et le Valium® (principe actif: diazépam).

Anesthésie par inhalation de protoxyde d’azote:

Populairement appelé “gaz hilarant”, le protoxyde d’azote est utilisé depuis le milieu du XIXème siècle dans la médecine dentaire, quand il n’existait alors pas d’anesthésie locale efficace.

Ce gaz est en fait composé d’un mélange de protoxyde d’azote et d’oxygène (à hauteur minimale de 30%). La présence d’oxygène permet d’éviter les effets indésirables ou potentiellement dangereux du gaz hilarant, comme la perte de conscience. Le débit du gaz ainsi que la concentration en protoxyde sont réglables en fonction des besoins individuels du patient et déterminés au préalable de l’intervention.

Ce protocole de sédation offre 3 bénéfices : l’atténuation de la douleur (effet analgésique), la réduction de l’anxiété (effet anxiolytique), ainsi qu’une diminution de l’état nauséeux (effet antiémétique).

Soin des dents sous sédation à Genève

3. Sédation semi-consciente, grâce à l’administration de tranquillisants par voie intraveineuse

Dénommé Diazanalgésie, ce type de sédation permet d’éliminer l’anxiété, en contribuant à améliorer l’anesthésie locale.

Il fait disparaître la notion du temps, élimine les bruits et les sensations désagréables, tout en facilitant considérablement les suites opératoires (moins d’œdème, reprise d’une activité professionnelle immédiate et retour à la vie sociale plus rapide).

Cette sédation offre donc au patient la possibilité d’affronter un soin dentaire dans un état de confort et de relaxation absolu. Elle est particulièrement recommandée pour les patients souffrant de dentophobie. Le patient reste conscient et ne ressent aucune douleur. Il perd simplement quelques repères (comme les notions du temps et de l’espace) mais peut encore communiquer et coopérer avec le médecin-dentiste pendant l’intervention.

Cet acte est réalisé par un médecin spécialiste en anesthésie réanimation, qui est le seul admis par la loi à le pratiquer. Encadré par un environnement technique assurant toute la sécurité (monitoring), l’anesthésiste surveille en permanence toutes les constantes vitales.

Ce protocole anti-douleur est pratiqué dans notre cabinet dentaire, ce qui est moins lourd à mettre en place qu’une anesthésie générale qui nécessite une hospitalisation.

4. Sédation inconsciente par anesthésie générale (réservée aux cas les plus lourds), en partenariat avec des cliniques privées locales

Dans le cadre de ses protocoles de sédation, Rhône Dental Clinic fait intervenir deux anesthésistes qualifiés exerçant dans différentes cliniques du canton de Genève.  Ces professionnels expérimentés dans la prise en charge de la douleur sont à même d’orienter le patient vers le protocole de sédation le plus approprié, en fonction d’une part de la nature et de la durée des soins à réaliser, d’autre part du degré d’anxiété et de l’historique de la personne.

5. Hypnose 

En parallèle des protocoles de sédation, Rhône Dental Clinic peut faire intervenir à la demande des patients une hypnothérapeute qualifiée, Mme Maude Favre.

Hypnose réalisée par Rhône Dental Clinic pour offrir un soin des dents sans douleur