Dents de
Sagesse

Les dents de sagesse apparaissant plus tard que les autres dents : l’éruption se fait en général entre 16 et 25 ans. La dent de sagesse est la troisième molaire, la dernière en arrière sur l’arcade dentaire.

La communauté des praticiens dentaires s’accorde à recommander l’extraction des dents de sagesses qui sont symptomatiques ou représentent un risque pour la santé bucco-dentaire (douleur, infection, dommage aux autres dents, etc.). Elles sont extraites chez 75% des habitants des 36 pays les plus développés.

Protocole Rhône Dental Clinic en 4 points

1. Diagnostic complet

Il est réalisé à partir d’imagerie 3D panoramique, pour définir l’emplacement exact de chaque dent de sagesse, sa position anatomique, ainsi que les axes d’éruption et l’état de l’alignement des arcades. Ce diagnostic permet de décider si les extractions sont nécessaires ou peuvent être évitées.

2. Technique de sédation personnalisée

Spécifiquement adaptée au patient, elle est destinée à effacer l’appréhension du temps de l’intervention et le stress lié à l’acte chirurgical.

3. Nombre d’actes chirurgicaux et de sédations limité

Le protocole comprend l’ensemble des dents de sagesse à extraire en une seule fois. 

4. Une extraction est une double chance pour l’avenir

Nous proposons à nos patients la conservation de leurs dents selon une méthode précise. Dès l’extraction, elles sont acheminées selon un protocole très strict vers un laboratoire, pour extraire et reproduire les cellules souches de la pulpe dentaire.

Soins dentaires à Genève en Suisse

Afin de limiter le nombre de sédations et de désagréments, en évitant aussi de multiplier les rendez-vous chez le dentiste,  Rhône Dental Clinic organise un protocole spécifique pour que l’extraction des dents de sagesse n’évoque pas un souvenir pénible mais une simple formalité médicale.

Extraction de dents de sagesse sans douleur à Genève

Pourquoi est-il si important de conserver vos cellules souches dentaires, contenues dans vos dents de sagesse ?

Les avancées de la recherche scientifique confirment le formidable potentiel d’utilisation des cellules souches dans de multiples applications thérapeutiques.

Les cellules souches sont des cellules indifférenciées qui ont un pouvoir d’auto-renouvellement tout au long de la vie de l’individu et présentent également la capacité de se différencier, dans certaines conditions, en de nombreux types cellulaires spécialisées.

Les patients peuvent ainsi utiliser leurs propres cellules, sans recourir à la recherche d’un donneur compatible et en réduisant le risque de rejet.

Des biobanques autorisées et spécialisées dans la préparation et la conservation des cellules souches pulpaires ouvrent l’accès à la médecine régénérative de demain.

Extraire ses dents de sagesse

Vous avez probablement déjà entendu parler des cellules souches, sans savoir que votre pulpe dentaire en possède !

Parmi les différents types de cellules souches, celles de la pulpe dentaire présentent les avantages d’être pluripotentes et de pouvoir être cryopréservées puis conservées durant de longues périodes sans perdre leurs propriétés essentielles de multiplication et de différenciation.

Comme les dents de lait, les dents de sagesse sont des organes en croissance, donc immatures. Pour cette raison leur pulpe (zone centrale, appelée aussi “nerf”) contient des cellules souches à haute prolifération.

Facilement accessibles, les cellules souches de la pulpe dentaire sont récupérées par des procédures chirurgicales non-invasives, comme une extraction de dent. La dent doit être saine et retirée pour des raisons médicales.

 

Les dents de sagesse, souvent extraites chez le jeune adulte âgé de 16 à 25 ans, peuvent être une très bonne source de cellules souches car, à ce stade, la pulpe est grande et le potentiel de cellules viables est élevé.

Soins dentaires à Genève en Suisse
Schéma montrant une dent de sagesse
Soins dentaires sous sédation à Genève
Plaquette de cellules